Evoluant au fil du temps, de mes humeurs et de mon travail artistique, ce blog est pour moi, comme la peinture,
un espace de liberté, un autre lieu d'expression et de partage.

jeudi 13 septembre 2007

24 fenêtres pour 24 artistes


Le 9 septembre, le jury a décidé qui participera au projet lancé par la mairie de Biot.
Les dés sont jettés, je suis dans l'attente de leur retour...
Voilà ce que je leur ai proposé.



Le projet 2007 « 24 fenêtres pour 24 artistes » s’inscrit comme une continuité de mon travail. Le thème de La Lumière vient tout naturellement accompagner ma démarche. C’est par son regard à la lumière, aux ombres, à la couleur et aux formes que l’artiste transforme le sensible en une réalisation matérielle.

Dans la théologie de la Lumière, la lumière est chargée d'une force symbolique. Lorsque la lumière du ciel passe dans les vitraux, elle se transforme en présence divine. Le vitrail, comme une fenêtre vers Dieu. Pour moi, la fenêtre est un passage, un passage pour s’ouvrir vers les autres. Je m’ouvre au monde, je regarde et je donne. Ce lien pousse à une introspection, un retour vers l’âme, un état de contemplation.

Mon projet est de m’inspirer du vitrail en tant que composition décorative formée de pièces de verre colorées, uniques. Ces pièces qui peuvent être de diverses natures et textures seront évoquées par des collages et l’utilisation de résine.

Les tons seront obscurs et transparents, l’ombre permettant de découvrir la couleur puis la lumière. Un travail à l’acrylique pour une matière harmonieuse, sans rupture. Une transparence et une profondeur.

Les couleurs seront pour moi tout naturellement dans des gammes de bleu et de rouge. Ces deux couleurs pour les émotions et les symboles associés. Le bleu nous rappelle le ciel et invite à l'évasion spirituelle. Couleur de paix, calme, pureté et volupté. Le rouge symbolise l'amour, le plaisir, le désir, la passion, la chaleur accueillante, la fête. Couleur de la vie, mais aussi du sang, du diable, de la tentation, de la mort. Le jaune, couleur de la lumière, viendra s’ajouter par quelques touches de dorée.

Une fenêtre du calendrier, pour rester en lien avec la tradition*, avec le sacré. La représentation qui s’offre à moi est celle d’une femme qui attend un enfant. La lumière accompagne l’enfant à naître, la vie est là. Fragile.

Une fenêtre ouverte, puisque par l’abstraction, chacun y puisera son sens, son émotion. La fenêtre s’éclairera alors du regard du spectateur.

étude pour le projet

2 commentaires:

Caroline a dit…

La réponse est arrivée cette semaine. Une lettre type, pour un refus. Je suis un peu déçue...

Sophie a dit…

Remplis toi de projets et de lumière pour que les étoiles ne filent pas sans toi...