Evoluant au fil du temps, de mes humeurs et de mon travail artistique, ce blog est pour moi, comme la peinture,
un espace de liberté, un autre lieu d'expression et de partage.

jeudi 28 janvier 2010

Pierre Soulages

L'exposition rétrospective sur l'artiste Pierre Soulages est au Centre Pompidou jusqu'au 8 Mars. Le travail de recherche de l'artiste sur la lumière est un véritable appel à la méditation. Le noir, "couleur d'origine" est exposée dans toutes ses nuances, ses variations de matière. A voir absolument !

"La réalité d'une oeuvre, je l'ai dit souvent, c'est le triple rapport qui se crée entre la chose qu'elle est, celui qui l'a produite et celui qui la regarde, marquant bien le fait que la peinture ne transmet pas de sens mais qu'elle fait sens." P.Soulages

mardi 26 janvier 2010

James Ensor

La restrospective sur le peintre James Ensor présentée au Musée d'Orsay nous fait découvrir un artiste surprenant, narcissique et tourmenté. La peinture d'Ensor, qui se pose en précurseur de l'art moderne, est multiple. Mystique et lumineuse dans les début de son art, elle évolue vers le burlesque et le macabre dénonçant la société et les hommes. Les autoportraits réalisés par l'artiste "témoignent de la fougueuse impatience d'Ensor qui expérimente divers médiums pour suivre au plus près son besoin d'expression (...). Se représentant chez lui, au milieu de ses masques, de ses fantômes et de ses tableaux, il classe, organise, hiérarchise sa production, aussi foisonnante, brillante qu'hétéroclite. Il peint, longuement, sa mythologie, prépare sa place dans l'histoire de la peinture.". L'exposition est jusqu'au 4 février 2010.














James Ensor, Les musiciens terribles, 1891, Huile sur toile, 16 x 21 cm. Bruxelles, Courtesy Galerie Patrick Derom © Luc Schrobiltgen, Bruxelles © ADAGP, Paris 2009

lundi 25 janvier 2010

Mes questions sur la folie - Serge Moati

Au sein des services de l'hôpital psychiatriques Sainte-Anne, Serge Moati part à la rencontre de patients et de médecins, et s'entretient avec Boris Cyrulnik, ethnologue et neuropsychiatre, pour essayer de comprendre la folie et la façon dont elle s'inscrit dans la société. Reportage sur France 5.


DU art en thérapie


Et voilà j'attaque la deuxième année !

lundi 11 janvier 2010

La folie - les nouveaux chemins de la connaissance

Emmission animée par Raphaël Enthoven sur France culture. De 10h à 11h, tous les jours de cette semaine une exploration de la folie est proposée ; Michel Foucault, Antonin Artaud, cinéma et folie, Nicolas Grimaldi, Erasme.

Persepolis - Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud


Adaptation très réussie de la bande dessinée autobiographique de Marjane Satrapi, Persepolis est une leçon de vie et d'histoire riche en émotion et forte d'un humour décapant.
Un film d'animation en noir et blanc pour un message plus fort et universel sur la liberté et l'intégrité. A voir absolument !

jeudi 7 janvier 2010

Nos enfants sont-ils tous des malades mentaux ? - Dominique Biamonti

Documentaire réalisé par Dominique Biamonti. Auteurs Frédéric Biamonti, Guy Hugnet et Anne Labro. Produit par La Compagnie des hares et des balises. Avec la participation de France 2.


"Certains enfants ont des comportements qui inquiètent. Parents, pédiatres et professeurs les observent et s’interrogent : risquent-ils de se retrouver inadaptés, marginalisés ? Ou même de déraper dans la délinquance ? Faut-il les ficher dès leur plus jeune âge au risque de les pénaliser davantage ? Où va-t-on recourir systématiquement à des médicaments psychotropes, comme le font les Américains ? Derrière ces questions, il y a des choix de société, et derrière chaque enfant, une histoire singulière. En France, le modèle américain fait peur, et lorsque l’INSERM, Institut National Français de la Santé et de la Recherche médicale, préconise à son tour le dépistage dès l’âge de trois ans des troubles du comportement, la levée de boucliers est immédiate.
Dans la manière dont nous regardons les enfants ou les adolescents à problèmes, ce sont des questions de fond qui se jouent : jusqu’où sommes nous prêts à aller pour garantir l’ordre (sécurité ? calme ? tranquillité ?) dans notre société ? Va-t-on réussir à éviter le tout-sécuritaire ou le toutmédicament ? Ce sont toutes ces questions qui concernent l’éducation de nos enfants et leur avenir que ce film aborde, en essayant d’être au plus près des préoccupations quotidiennes de tous les parents. "

mardi 5 janvier 2010

Prisons, histoire d'une faillite - Philippe Pichon

Documentaire à voir absolument sur France 5. Rediffusion vendredi 15 janvier 2010 à 0h46.

"A l'occasion de la promulgation toute récente de la nouvelle loi pénitentiaire, ce documentaire propose un tour d'horizon de la situation carcérale. Et donne la parole aux bâtisseurs et aux pourfendeurs d'une législation qui est loin de faire l'unanimité. Etat des lieux des prisons françaises.

La montagne a accouché d'une souris. Attendue depuis près de dix ans, la nouvelle loi pénitentiaire n'apporte aucune avancée et constituerait même, selon ses opposants, une régression manifeste. Une déception pour tous ceux qui tablaient sur une réforme radicale et courageuse capable de sortir les prisons françaises de la faillite économique et sociale dans laquelle elles se trouvent. La réponse du gouvernement actuel à des problématiques vieilles de plusieurs décennies a de quoi surprendre. Interpellée par les députés, la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, affirmait devant l'Assemblée nationale, en septembre dernier, que « l'incar cération a pour but de protéger la société contre des personnes qui pourraient représenter un risque pour les citoyens, d'apporter une sanction à des actes de délinquance et de permettre la réinsertion des personnes incarcérées ». Des principes éculés qui n'ont jamais fait preuve d'efficacité en termes de prévention de la criminalité et de la récidive. Dans les années 70, les détenus se mutinaient dans des prisons déjà surpeuplées pour réclamer des conditions de vie décentes.

L’impasse carcérale
Pour faire face à une situation intenable aussi bien pour les prisonniers que pour les surveillants, la solution prônée a le plus souvent été d'augmenter le nombre d'établissements. Un non-sens pour tous ceux qui considèrent la privation de liberté comme ultime recours. A l'instar de Martine Lebrun, juge d'application des peines : « … Chalandon a créé 13 000 places, persuadé que ça allait régler les problèmes. La démonstration est faite que non. » Patrick Marest, de l'Observatoire international des prisons, renchérit : « Ça fait trente ans qu'on explique qu'il faut durcir la répression pour en finir avec la criminalité, construire pour résorber la surpopulation, et on voit que le niveau de criminalité n'a rien à voir avec le nombre de gens en prison et que plus on construit de prisons plus il y a de gens qui y sont. » Aujourd'hui, le taux d'occupation en maison d'arrêt dépasse souvent de 200 % la capacité d'accueil. Du jamais-vu depuis les années 60. L'enfermement est-il utile ? Pas sûr quand on sait que le taux de récidive après une courte peine est de 65 % ! Alors, on cherche des solutions venues d'ailleurs, comme le bracelet électronique, et on continue de construire… Peut-être faudrait-il envisager des sanctions positives. Mais, pour l'instant, la révolution carcérale n'a pas eu lieu. "

Beatriz Loiseau - Le Mag - France 5 & Vous

Même pas mal ?

dimanche 3 janvier 2010

Voeux


Une belle année 2010 à tous !