Evoluant au fil du temps, de mes humeurs et de mon travail artistique, ce blog est pour moi, comme la peinture,
un espace de liberté, un autre lieu d'expression et de partage.

mardi 11 juin 2013

« L’art nous aide –t-il à vivre ? » - Charles Pépin

Je suis allée à la rencontre-débat "L’art nous aide-t-il à vivre ?" organisée par Philosophie Magazine et le Procope, avec pour invité Charles Pépin, philosophe et écrivain.
Un temps de réflexion pour me reconnecter à l'essentiel et avoir le sentiment d'être - par et au travers de ma pratique - dans le vrai.

Charles Pépin s'interroge sur le besoin actuel d'émotion et l'importance grandissante de la pratique artistique. Pour l'auteur de "Quand la beauté nous sauve", il faut sortir des critères de "beauté objective" et se faire confiance.
Selon lui, l'émotion esthétique offre la promesse d'un bonheur partagé. "Le sentiment de beauté est à la fois très personnel, et, en même temps, il provoque un élan vers l'autre" nous dit-il. Le rapport à l'art est donc un rapport d'agrandissement de son identité, une ouverture qui autorise à être autre. En acceptant une forme d'étrangeté cela me rend présent au monde.
Le philosophe explique également que la pratique artistique invite à trouver un langage pour exprimer sa singularité. La pulsion est sublimée au travers de la médiation. La contrainte libératrice permet alors de mettre en forme quelque chose qui vient de soi. En créant, j'invente la mise en forme d'une diversité intérieure, j'existe.
Pour Charles Pépin, le sentiment du beau invite donc à l'accueil. L'accueil du monde, l'accueil du corps intelligent et l'accueil d'une raisonnance à soi même. Le champs de l'existence ainsi élargi, on a le sentiment que l'on touche quelque chose de vrai.

© Crédit photo Philosophia édition 2009

Aucun commentaire: