Evoluant au fil du temps, de mes humeurs et de mon travail artistique, ce blog est pour moi, comme la peinture,
un espace de liberté, un autre lieu d'expression et de partage.

mercredi 14 janvier 2009

La Borde ou le droit à la folie

La Borde ou le droit à la folie est une lumineuse balade à la clinique La Borde, qui nous mène à la rencontre des malades, d’une vie collective en train de s’inventer. Des réunions de parole, autour du film en train de se faire, le temps qui coule, une certaine forme de douceur.

L’expérience-La Borde, dont le projet, utopie libertaire, révolution permanente, laboratoire des mouvements artistiques et politiques des années 1960-1970, des pratiques sociales et thérapeutiques innovantes et critique de la société toute entière, fut de traiter la folie différemment.

La clinique de la Borde fondée par Jean Oury et par un groupe de jeunes psychiatres, influencé par la révolution psychiatrique des années 40, puis par mai 68, a cherché "à faire vivre les malades tout en les guérissant". Ce mouvement, dont le psychanalyste Félix Guattari fut une vibrante figure, prenait en compte la dimension créatrice et productive de la folie, et redessinait, en s’arrachant aux dimensions répressives de la psychiatrie traditionnelle et au conformisme psychanalytique, de nouveaux rapports entre soignants et soignés. Remettant en cause les hiérarchies, les divisions du travail, il plaçait l’institution comme centre du dispositif thérapeutique.

Aucun commentaire: